ECHOSANTE HAD MAIA
Bâtiment Jean Ibanès
09190  Saint-Lizier
work 0033561962880
cell
menu

 

Le séjour et les intervenants en HAD

La prescription d’HAD - hospitalisation à domicile - est faite par le médecin traitant ou le praticien hospitalier. Le médecin coordonnateur et le directeur de l’HAD valident l’entrée en HAD sur des critères définis.

Le séjour en HAD

La pré-admission

L’infirmière coordinatrice de l’HAD prend contact avec le patient et son entourage pour leur présenter le fonctionnement de l’HAD, avoir leur accord, évaluer les besoins lors du recueil de données et élaborer le projet de soins. Elle contacte ensuite les intervenants pour avoir également leur accord et définir les modalités d’intervention. La carte vitale à jour et la mutuelle sont demandées.

Le séjour

Le jour de l’entrée en HAD, le matériel est installé par l’infirmière coordinatrice. Le dossier de soins est mis en place pour :

  • Noter les soins réalisés en fonction du plan de soins élaboré,
  • Suivre l’évolution de l’état de santé
  • Assurer la continuité de la prise en charge.

L’équipe de coordination assure un suivi hebdomadaire par une visite à domicile (réapprovisionnement en matériel).

La sortie

La sortie de l’HAD est préparée et prononcée sur décision médicale (accord entre médecin traitant et médecin coordonnateur de l’HAD). La continuité des soins est assurée.

Les intervenants en HAD

Le médecin traitant

Il est le référent médical pendant la durée de l’HAD. Il est responsable de la prise en charge médicale et est le prescripteur du traitement. Il est tenu de passer régulièrement au domicile pour assurer le suivi médical.

L’équipe interne

L’équipe interne de coordination est composée de médecins coordonnateurs, cadre de santé, infirmières coordinatrices et assistante de service social.

Le partenariat avec les professionnels.

L’HAD fonctionne avec les professionnels de proximité selon le libre choix du patient: médecins généralistes, infirmiers et kinésithérapeutes libéraux, pharmaciens, SSIAD…

Les frais de séjour

Ils sont pris en charge par l’assurance maladie (à 80% comme toute hospitalisation sauf pour les personnes qui sont prises à 100% pour une affection de longue durée en lien avec le motif de prise en charge en HAD) et les mutuelles complémentaires (pour les 20% restants), à l’exception du forfait hospitalier qui n’est pas dû par la personne puisqu’elle est soignée chez elle. Pendant la durée du séjour, le patient ne doit en aucun cas utiliser sa carte vitale, les frais étant à la charge de l’HAD pour les professionnels conventionnés avec l’HAD (honoraires des médecins traitants et spécialistes consultés dans le cadre de l’HAD, frais pharmaceutiques, actes de laboratoires, honoraires des professionnels paramédicaux, matériel médical, transports en lien avec l’HAD…).